LogoLaPommeraieFond ProduitsHiv PommeraieHiv MentionsHiv TrouverHiv

 

Les Attraits

Autocueillette
Des sentiers vous permettent de sillonner le verger à votre gré. L’autocueillette est aussi offerte pour les clients de la cidrerie. Le verger compte 2000 pommiers nains, 700 semi-nains et 500 pommiers standards avec dix variétés de pommes. Il est possible de cueillir des pommes de la mi-août à la mi-octobre. Voici la disponibilité des variétés les plus recherchées ;

Pommes d'été:

Paulared (15 août);

Pommes d'automne:

McIntosh (8 septembre),
Empire (20 septembre);

Pommes tardives:

Cortland (20 septembre),

 

Allée de pierre :
Une magnifique allée de pierre bordée d'érables centenaires a été réalisée en 1850 par Hiram Towns, le fils de Joseph Towns, premier habitant du domaine. Le sol étant très rocailleux, il se draine facilement, idéal pour des pommiers, mais cela signifie également qu'il y avait beaucoup de pierres à enlever avant de planter les pommiers. Quelle idée géniale d'en faire une allée! Néanmoins, sa fonction était au début très pratique; c'était une «allée à vaches» qui devait empêcher celles-ci de traverser dans le verger...
Le mur de pierre construit par les premiers habitants fait presque le tour de la terre de 25 hectares, traversant une petite érablière qui nous fournit quelques litres de sirop d'érable.

Silo et laiterie de pierre:
Ce silo de pierre servait à l'époque à l'entreposage de l'ensilage pour nourrir les huit à dix vaches de la famille Towns. Malheureusement, le toit s'est effondré. La petite laiterie en pierre doit dater de la même époque que le silo, soit vers 1830 et servait alors à conserver les bidons de lait dans des bacs d'eau froide en attendant le passage du laitier.

Cimetière :
Cimetière d'une époque où les gens étaient enterrés sur leurs terres. Quelques tombes de la famille Towns à l'abri des pommiers dont celle du premier habitant de la terre Joseph Towns 1773-1860 et son arrière-petite fille de 7 ans (Viola May) ainsi que deux bébés jumeaux décédés en 1903. Se trouve aussi la tombe d'Hiram Towns, le fils de Joseph qui a planté les érables et surnommé l'endroit Mapleviewfarm. Dans le cimetière, on compte seize tombes des familles Towns, Wilson, Henagin, Fissatt et Frier décédés entre 1838 et 1922.